Materiel.net

Cette semaine j'ai le plaisir de vous présenter l'interview d'un acteur important de l'e-commerce français, Jean-Philippe Fleury, qui a fondé le site Internet Materiel.net.

Bonjour Jean-Philippe, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jean-Philippe Fleury, j’ai 33 ans et je suis le PDG de Materiel.net, site de vente en ligne de produits High Tech. L’histoire de Materiel.net est un peu particulière. A l’origine, je ne me destinais pas du tout à devenir e-commerçant. Et pourtant, j’ai commencé à l’être avant même d’avoir fini mes études !

Alors que je n’étais encore qu’étudiant en Informatique, j’ai fondé Domisys, une web agency proposant aux entreprises des services de développement de sites Internet. Pour promouvoir ma web agency,  j’ai créé materiel.net : un exemple de site de e-commerce. Contre toute attente, le site vitrine enregistre ses premières commandes. Les volumes ont rapidement explosé tant et si bien que j’ai décidé de me consacrer uniquement à cette nouvelle activité e-Commerce.

Et cela fait plus de 10 ans maintenant !

Entrepot Materiel.net

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre site e-commerce ?

Materiel.net est un site de vente de produits High Tech : Informatique, TV, Photo/Vidéo, Hi-fi Home-Cinéma, Jeux Vidéo. Notre crédo : 100% Services + 100% High-Tech ! Banal, allez-vous me dire… Pas tant que ça.

Notre positionnement est bien particulier. L’équipe Materiel.net est composée de fans de nouvelles technologies. Nous disposons d’une réelle expertise sur la totalité des produits au catalogue qui sont rigoureusement sélectionnés pour leurs qualités et innovations.  Et bien évidemment cela nous permet de prodiguer des conseils très pointus auprès de nos clients.

Pour répondre toujours plus à leurs attentes, nous avons également développé un réseau d’agences en région qui permet d’établir avec nos clients une relation de proximité. Ces derniers peuvent y retirer leurs commandes et s’affranchir ainsi des frais de port mais également y trouver le conseil recherché.

Comment vous est venue l’idée de créer cette boutique en ligne ?

Ce sont les clients qui sont venus à moi au travers du site, qui n’était alors qu’un exemple du type de sites que l’on peut développer pour le e-commerce. Cela a tellement bien marché que de site vitrine, Materiel.net est devenu un vrai site de e-commerce.

Quels logiciels/plateformes avez vous utilisé pour sa création et sa mise à jour ?

Depuis l’origine, le site et tous nos outils ont été développés en interne. Nous avons toujours eu un réel savoir-faire puisque nous étions une web agency à l’origine. L’équipe en charge de nos projets informatique et webdesign représente 10% de nos effectifs. Tout est développé sur des technologies issues du « libre ».

how to increase vertical jump

class= »alignnone size-full wp-image-1185″ title= »materiel-produits » src= »http://www.e-commercant.com/wp-content/uploads/2011/01/materiel-produits.jpg » alt= »Fiche produit de Materiel.net » width= »620″ height= »413″ />

Quelles ont été les principales difficultés dans l’élaboration et le lancement de votre projet e-commerce ?

Nous sommes sur un secteur d’activité qui nécessite des capitaux : en informatique, les montants sont rapidement importants. Mais la principale difficulté était et reste encore le développement de la notoriété avec des budgets qui restent modestes puisque nous n’avons jamais levé de capitaux importants contrairement à la plupart de nos concurrents. Toute notre communication est réalisée là encore en interne.

De quoi êtes-vous le plus fier par rapport à votre site e-commerce ?

La satisfaction de nos clients est notre meilleure récompense. Nos clients apprécient aussi que notre site soit à la fois design, simple, clair et néanmoins très riche. Une autre fierté : pas de bandeaux publicitaires sur notre site autre que ceux réalisés par notre équipe pour mettre en scène nos produits.

Quels sont les moyens de promotion que vous utilisez pour faire connaitre le site ?

Le site s’est d’abord beaucoup développé grâce au bouche à oreille. Nos premiers clients font partie de la communauté des férus d’informatique et de nouvelles technologies.

Outre la publicité dans la presse, la radio ou l’affichage, nous avons noué de nombreux partenariats avec des sites et portails d’information High Tech. Un travail sur le référencement naturel nous permet également un bon positionnement et une bonne visibilité sur les moteurs de recherche.

Dernièrement, nous nous sommes lancés dans les relations presse, puis finalement les médias sociaux. Nous avons réuni en quelques mois seulement plus de 21 000 fans sur notre page Facebook, ce qui montre l’attachement des passionnés de High-Tech à notre enseigne.

Combien de personnes s’occupent du site ?

Nous sommes à présent plus de 150, toutes fonctions confondues.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Ils sont très nombreux : d’abord, développer une version mobile, sous forme de site web plutôt qu’une application, puis développer aussi notre activité à destination du B2B, qui ne représente qu’une petite partie de notre activité actuellement.

Quels conseils donneriez-vous aux e-commerçant souhaitant se lancer ?

Ils seraient extrêmement nombreux, mais je n’en citerais que 2 :

  • Regardez ce qui existe avant de vous lancer : nombreux sont ceux qui pensent avoir « l’Idée ». Sauf que le même projet est très certainement déjà en gestation ou en développement ailleurs. Il faut s’en assurer en effectuant une recherche poussée. Et si une fois cette première étape franchie, l’envie est toujours là : il faut savoir se lancer, bien s’entourer (pas seulement de moyens financiers, mais aussi d’hommes et de femmes compétents et enthousiastes dans tous les métiers liés : logistique, achats, marketing, etc.) et ne jamais rien lâcher.
  • Les succès stories qui semblent sorties d’un chapeau comme par magie : ça n’existe pas. Le travail, le travail, et encore le travail sont les seules clés du succès.
zp8497586rq

Yoann Nussbaumer

Commentaires :

#1

Genji41
mardi 11 janvier 2011 à 16:32


Bonjour,

Je voudrais remercier Materiel.net pour leur sérieux, leurs engagement et la qualité des produits. Un SAV à notre écoute pour trouver la solution aux problèmes parfois rencontrés.

En tant que technicien informatique, ma passion est de monter, remonter, démonter, d’installer des PC. J’ai toujours commander mon matériel en pièces détacher chez Materiel.net pour des particuliers ou des amis, jamais de soucis rencontrer.

S’il y a un poste à promouvoir dans ce domaine, je serais ravis d’intégrer cette équipe.

Cordialement,
Guilloizeau Maxime

#2

papilloon
mercredi 12 janvier 2011 à 9:09


intéressante cette interview : un site monté pour être une vitrine qui surprend tout le monde et dépasse les objectifs fixés

#3

Alexandre perier
mercredi 12 janvier 2011 à 16:53


Déjà 10ans? Dit donc le temps passe vite… Je me souviens encore de la v1 une vraie révolution pour mes achats informatiques plus tôt que d’aller a la FNAC….

#4

aem
samedi 3 décembre 2011 à 20:56


ouch !!!

ca fait donc à peu prés une 15 aine (voire +) de personnes à temps plein pour faire du dev, SEO, webdesign, newsletter, admin. …

impressionnant !

Sebastien

#5

GARCIA Gilles
mardi 12 juin 2012 à 19:20


Bonsoir,

Je suis impressioné par votre interview de Mr Fleury, entrepreneur génial et co fondateur de Materiel.net qui comme vous le dites est devenu un acteur majeur du e-commerce. Informaticien depuis 25 ans, j’ai connu Materiel.net à l’époque ou celle-ci démarrait. Leur offre matériel etait déja interressante, et on avait alors l’impression de retrouver une vraie plus value à Materiel.net grace aux produits proposés à des prix somme toutes très correctes, et à un vrai support client. On avait alors l’impression que la personne au bout du fil était à votre service et capable de vous aider.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

Materiel.net aujourd’hui, ce sont des commerciaux qui refusent de prendre les clients avec qui un litige peut arriver au téléphone, et pour qui le litige ne peut être de leur fait (pour en savoir plus, je vous renvoie à mon mur FB).
C’est une société présente sur Facebook qui ne répond pas à ses clients (ou est l’esprit novateur ?), qui ne sait répondre à vos problèmes qu’avec le mot « rarissime », mais qui avec qui il faut se battre pour avoir le minimum.
C’est une société qui règle ces mêmes litiges de façon unilatérale. Bref, aujourd’hui, j’ai l’impression que pour Materiel.Net, je ne suis qu’un « clic » de plus. Et surtout jamais un geste commercial, rien.

Vous rappelez vous de vos début Mr Fleury ? Quel était votre but en vous lançant de le ecommerce, vous en mettre plein les poches ou apporter un réel service au client ? Vous souvenez vous Mr Fleury de l’état d’esprit de cette époque ? L’avez vous gardé ou êtes vous devenu comme ceux dont vous souhaitiez tant vous différencier ?
Avez vous encore de « Vrais » clients Mr Fleury, ou n’êtes vous qu’une boite noire dont vous nous racontez la jolie histoire ?
Savez-vous Mr Fleury ce qu’est la RelationClient ?

Moi Mr Fleury, j’ai commencé à travailler dans l’informatique en 1989, sans voulor paraitre vieux schnok. J’ai vu arriver Internet tout d’abord dans l’entreprise, puis chez le particulier. Depuis 25 ans je travaille dans ce milieu, et croyez que si je prends ma plume, c’est que RAS LE BOL.

Je pense que je vais arreter d’acheter sur Internet ou monter un groupe de gens sérieux face à l’amateurisme des services clients de certains sites de e-commerce. Voir sur mon mur, j’accepte les nouveaux amis. En 15 jours, 2 commandes sur des sites différents et 2 problèmes de livraison « rarissimes ».

Après une mésaventure avec un Fleuriste sur Internet, dont je ne citerai pas le nom, puisque nous nous sommes compris, à l’occasion de la fête des mères, et avec qui il a fallu avoir des rapports musclés pour me faire entendre, je dois réitèrer avec Materiel.net et UPS pour des délais de livraisons innaceptables de ces 2 acteurs majeurs du e-commerce. Lorsque l’on voit les prix d’UPS, on peut s’attendre à une qualité de service irréprochable. J’accepte les nouveaux amis et étudie tout moyen de riposte face à cette non communication des services clients (à l’heure d’Internet et FB, c’est un comble non ?).

Que faut-il faire pour se faire entendre ? J’ai bien conscience que les gens avec qui j’échange sur Materiel.net ne sont pas décisionnaires et me contente de demander un VRAI contact Commercial, que j’attends avec impatience….

Désolé d’avoir été si long, mais franchement, les pratiques de ses grands acteurs du e-commerce sont limites acceptables, d’ou mon billet d’humeur.

Vous remerciant